Petites morts (et autres fragments du chaos) par Liberatore

Petites morts (et autres fragments du chaos)

Titre de livre: Petites morts (et autres fragments du chaos)

Éditeur: GLENAT

ISBN: 2723489744

Auteur: Liberatore


* You need to enable Javascript in order to proceed through the registration flow.

Liberatore avec Petites morts (et autres fragments du chaos)

De sa production en bande dessinée, on connaît principalement de Liberatore sa série culte, Ranx. Pourtant, en près de quarante ans de carrière, cet auteur virtuose a dessiné de nombreuses histoires courtes. Plusieurs de ces nouvelles avaient déjà été réunies dans le recueil Vidéos Clips, publié par Albin Michel en 1984, dont voici une édition enrichie. En plus des toutes premières créations de l'auteur, publiées en Italie à la fin des années 70, seul ou aux côtés de son fidèle complice Tamburini, le lecteur pourra y découvrir des histoires publiées depuis dans L'Écho des Savanes - mais inédites en album - et écrites par Alain Chabat, Tonino Benacquista ou encore Georges Wolinski. Ce recueil contiendra également une histoire totalement inédite, écrite par Jean-David Morvan, mettant en scène l'univers des clubs de rencontre au Japon. Mais quels que soient les traitements graphiques (noir et blanc ou couleurs), les personnages mis en scène, la longueur des histoires et le ton de celles-ci (décalé ou premier degré), un fil conducteur se détache : ultraviolents, hyperréalistes, anti-politiquement corrects et intensément érotiques, tous ces récits montrent un univers sombre, désabusé et absurde au bord de la rupture... Comme un parfum de fin du monde que Liberatore magnifie, d'un trait salvateur et puissamment punk.

Livres connexes

De sa production en bande dessinée, on connaît principalement de Liberatore sa série culte, Ranx. Pourtant, en près de quarante ans de carrière, cet auteur virtuose a dessiné de nombreuses histoires courtes. Plusieurs de ces nouvelles avaient déjà été réunies dans le recueil Vidéos Clips, publié par Albin Michel en 1984, dont voici une édition enrichie. En plus des toutes premières créations de l'auteur, publiées en Italie à la fin des années 70, seul ou aux côtés de son fidèle complice Tamburini, le lecteur pourra y découvrir des histoires publiées depuis dans L'Écho des Savanes - mais inédites en album - et écrites par Alain Chabat, Tonino Benacquista ou encore Georges Wolinski. Ce recueil contiendra également une histoire totalement inédite, écrite par Jean-David Morvan, mettant en scène l'univers des clubs de rencontre au Japon. Mais quels que soient les traitements graphiques (noir et blanc ou couleurs), les personnages mis en scène, la longueur des histoires et le ton de celles-ci (décalé ou premier degré), un fil conducteur se détache : ultraviolents, hyperréalistes, anti-politiquement corrects et intensément érotiques, tous ces récits montrent un univers sombre, désabusé et absurde au bord de la rupture... Comme un parfum de fin du monde que Liberatore magnifie, d'un trait salvateur et puissamment punk.De sa production en bande dessinée, on connaît principalement de Liberatore sa série culte, Ranx. Pourtant, en près de quarante ans de carrière, cet auteur virtuose a dessiné de nombreuses histoires courtes. Plusieurs de ces nouvelles avaient déjà été réunies dans le recueil Vidéos Clips, publié par Albin Michel en 1984, dont voici une édition enrichie. En plus des toutes premières créations de l'auteur, publiées en Italie à la fin des années 70, seul ou aux côtés de son fidèle complice Tamburini, le lecteur pourra y découvrir des histoires publiées depuis dans L'Écho des Savanes - mais inédites en album - et écrites par Alain Chabat, Tonino Benacquista ou encore Georges Wolinski. Ce recueil contiendra également une histoire totalement inédite, écrite par Jean-David Morvan, mettant en scène l'univers des clubs de rencontre au Japon. Mais quels que soient les traitements graphiques (noir et blanc ou couleurs), les personnages mis en scène, la longueur des histoires et le ton de celles-ci (décalé ou premier degré), un fil conducteur se détache : ultraviolents, hyperréalistes, anti-politiquement corrects et intensément érotiques, tous ces récits montrent un univers sombre, désabusé et absurde au bord de la rupture... Comme un parfum de fin du monde que Liberatore magnifie, d'un trait salvateur et puissamment punk.